Communication

Faire passer l'info par des ambassadeurs

 

Espaces naturels n°57 - janvier 2017

Le Dossier

Ronan Pasco, 
responsable du pôle mer et littoral, PNR du golfe du
Morbihan, Ronan.pasco@golfe-morbihan.fr

En cas de forte fréquentation et de multiplication des usages, le gestionnaire doit être partout à la fois. Dans l’aire marine protégée du golfe du Morbihan, des ambassadeurs, encadrants de clubs ou citoyens bénévoles, permettent de multiplier les contacts avec les acteurs littoraux et maritimes.
Le golfe du Morbihan, un plan d'eau très fréquenté.

Le golfe du Morbihan, un plan d'eau très fréquenté. © PNR Golfe du Morbihan

Difficile d'être sur tous les fronts en même temps. En effet, le golfe du Morbihan est une aire marine protégée qui concentre de nombreuses activités maritimes professionnelles et de loisirs mais aussi une biodiversité très riche et variée qui côtoie ostréiculteurs, pêcheurs, navires à passagers, plaisanciers, plongeurs, kayakistes, écoles de voile…

DES AGENTS DU PNR SUR LE TERRAIN

Une des solutions pour permettre au parc naturel régional d’être en contact avec les usagers est de renforcer sa présence sur site. Lors de l’été 2016, deux médiatrices de la mer ont ainsi sensibilisé les passagers des navires de transport maritime et les plaisanciers en étant présentes quotidiennement sur le plan d’eau. Les échanges ont porté principalement sur des éléments de réglementation, la connaissance des usages professionnels maritimes et sur la biodiversité. Cette sensibilisation peut parfois aller jusqu'à de la médiation sur des points précis de conflit. Cela a pu être le cas par exemple sur le ramassage des huîtres par les kayakistes.

CONSTITUER UN RÉSEAU DE RELAIS

Mais la présence de salariés du PNR, très bien accueillie par les usagers, ne peut être suffisante au regard des dizaines de milliers d’usagers du plan d’eau. C’est pourquoi le PNR renforce son action avec des ambassadeurs qui vont démultiplier les messages de sensibilisation.

Le PNR propose ainsi de former les encadrants des clubs de voile, plongée sous-marine, kayak… Lors d’une demi-journée, un club de loisirs nautiques regroupe l’ensemble de ces encadrants que le PNR va former sur la réglementation spécifique au golfe du Morbihan, les fragilités, la biodiversité, la connaissance des autres activités maritimes et le partage de l’espace, les bonnes pratiques… L’objectif est que les moniteurs, une fois sensibilisés, puissent transférer ces connaissances soit à leurs membres pour les clubs associatifs, soit aux participants des stages. Les enfants pourront également profiter des connaissances de ces ambassadeurs avec le développement de la voile scolaire. 

La difficulté est aussi de sensibiliser le grand public dans le cadre d'activités non encadrées. Dans le cas de la pêche à pied de loisir, une quarantaine de citoyens bénévoles ont servi de relais après avoir été formés. Un déploiement indispensable quand on sait qu'une grande marée peut attirer plus de 10 000 pêcheurs autour du golfe. Cette sensibilisation, à l'aide d'outils simples (comme une réglette pour vérifier la taille des coquillages) marche bien : on se parle entre pratiquants, on a le même vocabulaire. Les pratiquants sont satisfaits de recevoir les informations.