Site Aten

19 juin 2012
Politiques publiques
Faucher les bords de route et valoriser l'herbe

style="text-align: center;">Depuis 2009, dans le canton du Coglais, on expérimente un système de gestion différenciée des bords de route au travers du fauchage avec exportation. Cette pratique de fauche alliant économie et protection de la biodiversité entre aujourd’hui dans sa phase terminale au travers de la valorisation de l’herbe récoltée.

Avec la technique traditionnelle, le coût d’entretien des bords de route est important : fauchage broyage 2 à 3 fois par an, curage des fossés tous les 10 ans, nettoyage des buses annuellement. Les aménagements fonciers, par ailleurs, ont détruit une partie du bocage qui se trouvait en bord de route et dont les arbres par leurs racines récupéraient les éléments minéraux nécessaires à leurs croissances et participaient à limiter l’érosion du sol.

Passer à un système de fauche avec exportation permet ainsi de réduire ces problèmes : les coûts d’entretien des accotements sont diminués du fait de l’espacement des opérations d’entretien coûteuses (curage et décapage des fossés). L'économie est estimée à plus de 200 euros par an/km.

L’exportation de l’herbe permet également de diminuer la quantité de matière organique se dégradant dans les fossés et ainsi diminuer la pollution des sols et des cours d’eau. La repousse de l’herbe serait plus lente ce qui espacerait les périodes de fauche et serait bénéfique pour la biodiversité. La valorisation de l'herbe récoltée est maintenant expérimentée avec le compostage et la méthanisation.

 

Contact Communauté de communes du Coglais, Marches de Bretagne : territoire.coglais@wanadoo.fr

la nature c'est aussi du son

Comprendre et anticiper

Quel rôle pour les professionnels de la nature ?